Nabokov le Nietzschéen

Набоков ницшеанец

 

Nabokov le Nietzschéen, Paris, «Hermann», 2010, 313 p. avec une préface de Renate Reschke, Professeur à l’Université Humboldt de Berlin, Président de «Nietzsche-Gesellschaft» Berlin-Naumburg et avec une postface de Nathalie Pakhsaryan, Professeur de littérature française à l’Université Moscou-Lomonossov.    

 

Préface du professeur à la Humboldt-Universität, Prof. Dr. Renate Reschke

Version originale (allemand) Version originale (allemand)

Traduction française Traduction française

 

Plagiat de la thèse de doctorat d'Anatoly Livry "Nabokov et Nietzsche" (2011)

 

Doctorat

Anatoly Livry, docteur ès lettres de l'Université de Nice - Sophia Antipolis sur le sujet « Nabokov et Nietzsche » : 

anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/nietzsche-and-nabokov-definitif.pdf
 

Doctorat  Doctorat

La thèse de doctorat d'Anatoly Livry, soutenue le 4 juillet 2011 à l'Université de Nice-Sophia Antipolis devant un jury international de six professeurs (http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/doctorat012.pdf), a été immédiatemnent répertoriée, avec un résumé en français et en anglais, sur des sites de références académiques :  http://www.theses.fr/2011NICE2011. Même la réédition en 2014 par l'Atelier National de Reproduction des Thèses (http://anatoly-livry.e-monsite.com/pages/nouveautes/) n'a pas empêché un clan de détraqués de pomper les découvertes d'Anatoly Livry et de plagier cette thèse Nabokov et Nietzsche, sous le même titre, sept ans après sa soutenance à Nice-Sophia Antipolis : Dr Anatoly Livry, « La pathocratie et les contre-élites » in Proceedings of the Academy of DNA Genealogy, Boston-Moscou-Tsukuba, volume 13, n° 6, juin 2020, p. 901-910, http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/13-06-2020.pd-901-910.pdf.

 

Résumé

Nietzsche et Nabokov ont de nombreux points communs : tous deux apatrides, ils ont choisi la Suisse comme terre d’exil ; ayant perdu l’un comme l’autre leur père et leur frère, ils ont fréquenté les mêmes milieux bien que séparés d’une génération. Peut donc se poser la question suivante : de quelle manière l’aîné germanophone a-t-il influencé son cadet, écrivain trilingue, passerelle entre plusieurs cultures contemporaines ? C’est à cette question que tente de répondre cette thèse. Outre les liens directs et indirects grâce auxquels Nabokov a accédé à l’œuvre de Nietzsche, ce travail s’attache à mettre en évidence ce que l’écrivain a réellement retiré comme incitation essentielle de ses lectures nietzschéennes, à savoir la maîtrise parfaite de la culture hellénique, la connaissance des cultes de l’Hellade antique, la compréhension partielle du grec ancien ainsi que, et surtout, une familiarité certaine avec l’œuvre d’auteurs hellènes expliqués par un Nietzsche-éducateur. Il nous faut cependant dès à présent nuancer ce propos, en précisant que si l’influence de Nietzsche sur Nabokov fut déterminante – ce que nous nous démontrerons –, elle ne fut néanmoins ni exclusive, ni totale. Suivant l’opinion développée par Nietzsche dans son premier grand travail, La Naissance de la Tragédie, Nabokov choisit Socrate, l’ennemi de Dionysos, comme adversaire. L’anti-socratisme combatif de Nabokov occupe ainsi la première moitié de sa vie, celle d’écrivain russophone. Il en sort victorieux et continue d'avoir recours aux idées nietzschéennes quand il écrit en anglais, les portant à la gloire dans ses Lolita, Ada ou l’ardeur ou Feu Pâle. Par conséquent, la totalité des notions introduites par Nietzsche dans la philosophie – « Éternel Retour », « volonté de puissance », « petit homme », « surhomme » – prennent place sur les pages de Nabokov jusqu’à y faire apparaître, et plus d’une fois, Zarathoustra le dionysiaque et Nietzsche en personne. Les études nabokoviennes souffrent de l'imposture scientifique qui s'est introduite dans l'Université française via l'ex-URSS (ex. Buhks) ; la partie critique de notre thèse démontre l'inculture et la nuisibilité des publications de ces Soviétiques.(http://www.theses.fr/2011NICE2011)

 

Aucun membre de l'Institut de France ou d'académies étrangères ni aucun des professeurs universitaires directement concernés par cette thèse, pour la plupart informés de ce plagiat de la thèse de Dr Anatoly Livry soutenue en France en 2011, n'a réagi à cette immondice.

Ils ont donc, par leur silence, accepté de devenir complice de ce plagiat ordonné par le système.

 

Prix scientifiques

Anatoly Livry, lauréat du Prix international russe « Eurêka » (Moscou, 2006) pour son ouvrage sur Nietzsche et la littérature européenne

http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/prix011.pdf